Neige à Paris: joie des propriétaires des cafés, des crispations chez d’autres commerçants

La chute de la neige à Paris mardi 22 et mercredi 23 matin a des retombées auprès des commerçants. Baisse de la clientèle chez la plupart d’entre eux, alors que dans les cafés, la fréquentation s’est améliorée sinon stabilisée. 

La chute des températures entre – 1 et 4 degrés et la tombée de la neige d’entre 1 et 3 cm sur Paris, mardi et mercredi, ont empêché de nombreux Parisiens de vaquer à leurs occupations habituelles. Cela a eu un impact sur le taux de fréquentation des commerces en région parisienne notamment à Neuilly sur Seine.  

 

Sur la rue des Villiers, des passants, tous en habits de neige, avec gants ou mains en poche, déambulent. Ils ont l’air pressé. Ils ne semblent pas s’arrêter devant les boutiques des produits non alimentaires, mais bon nombre d’entre eux se dirigent vers des cafés et restos. Là, il y a du monde. Certains établissements manquent de places pour certains clients. L’un des serveurs rencontré dans un salon de thé situé à quelques mètres du ministère de l’intérieur se dit satisfait des fortes recettes enregistrées en deux jours. « L’hiver c’est bon, c’est mieux que toute autre saison de l’année ».   

Du côté des fleuristes et des libraires rencontrés, par exemple, c’est de la crispation totale du fait de la baisse de la clientèle.  

A l’établissement Rose des Bois, spécialisé dans la transmission florale et l’événementiel, toujours sur Les Villiers, à côté de la chute des recettes, il y a la baisse du taux de fréquentation.  « En cette période de fraîcheur,  les passants préfèrent prendre un petit verre de café ou toute autre nourriture chaude »,  se plaint la propriétaire de la boutique.  

Comme on dit, le malheur des uns fait le bonheur des autres. 

A lire aussi 

« La neige c’est une saloperie, c’est plus dangereux » pour les sans-abri

EN IMAGES. Ski à Paris, batailles de boules de neige, paysages blancs… La neige recouvre plusieurs départements

Fin de l’alerte neige sauf sur la Corse, risque majeur d’avalanche dans les Pyrénées

Edmond Bertier

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *