EN DIRECT – Réforme des retraites : des manifestations partout en France

Vendredi 24 janvier dans les rues de Paris CREDITS CAPTURE ECRAN FIGAROLIVE

A la fin de cette nouvelle journée de grève, des manifestations sont toujours en cours dans les grandes villes de France. La mobilisation se déroule dans le calme. Live de la journée à (re)découvrir ci-dessous.

10h18 : Bonjour et bienvenue dans ce live, nous allons suivre en direct cette journée. N’hésitez pas à nous laissez des commentaires ici ou sur notre compte Twitter @CelsaVendredi

10h21 : La Tour Eiffel est fermée aujourd’hui, une partie du personnel participant à la grève contre la réforme des retraites

10h24: La réforme des retraites est actuellement présentée en Conseil des ministres

10h45:  Présentée vendredi en Conseil des ministres, la réforme des retraites sera débattue au Parlement à partir de février, en vue d’un vote avant l’été. Mais il restera encore beaucoup à faire après, comme le prévoit le projet de loi

10h49 : La manifestation contre les retraites partira à 11h de la place de la République pour finir à la place de la Concorde

Carte manifestation
Détail du tracé. (©Démosphère)

10h51 : La manifestation contre la réforme du 16 janvier avait réunit 28 000 personnes ont défilé à Paris selon le cabinet indépendant Occurrence, 23 000 selon le ministère et 250 000 pour la CGT

10h52 : Devant les lycées Maurice Ravel et Hélène Boucher, dans le 20e arrondissement de Paris, la situation est très tendue en ce jour de mobilisation.

10h53 : En raison de manifestants sur les voies, le trafic est interrompu entre Porte de Vincennes et Porte de Montreuil sur le T3b. Le terminus est donc reporté à Porte de Montreuil. La RATP estime la reprise du trafic vers 12h. La police est intervenue afin de dégager la voie du tramway.

10h56 : Gare l’Est à Paris : les femmes d’ @attac.fr reprennent leur chorégraphie « A cause de Macron » contre la réforme des retraites

11h01 : On vous résume en quelques points la réforme des retraites discutée ce matin en Conseil des ministres.

Elle imposera un système universel à points, qui doit réunir en un seul les 42 régimes existants. L’assuré cotisera à une caisse unique, à savoir la Caisse nationale de retraite universelle, et ce quel que soit son statut (fonctionnaire, salarié, libéral…). Chaque heure travaillée ouvrira des droits.

Au moment de la retraite, les points cumulés tout au long de la vie active seront multipliés par un coefficient pour établir le montant de la pension annuelle.

Le nouveau système à points sera mis en place en 2022 pour les générations nées après 2004 et en 2025 pour les générations nés entre 1975 et 2004.

L’âge de départ minimum reste fixé à 62 ans mais, afin de bénéficier d’une retraite à taux plein, il faudra atteindre l’âge pivot de 64 ans. Partir plus tôt entraînera un malus de 5% par ans. Par exemple, si vous partez à 62 ans, un malus de 10% vous sera appliqué.

11h01 : Des lycéens bloquent le tramway  à la porte d’Asnières. Ils dansent et incendient une poubelle. Le tramwayT3b_RATP à l’arrêt, les agents n’arrivent pas à le débloquer.

11h05 :  Avant la manifestation parisienne, celle qui accueille le plus de mobilisés contre la réforme des retraites, d’autres cortèges s’élancent progressivement en province. Au Havre, devant la gare, ils étaient plusieurs dizaines à être rassemblés autour de 10h30. Idem à Rouen où plusieurs centaines de manifestants répondent à l’appel. Orléans, Grenoble, Limoges, Lille, Bordeaux, Rennes, Marseille, Strasbourg, Nantes ou encore Nice accueilleront également leur cortège aujourd’hui.

11h08 : Les dockers de Saint Malo ont allumé des feux ce matin en protestation contre la réforme des retraites. Ils ont également bloqués plusieurs entrées du port.

11h14 : Le cortège normand prend le départ au Havre pour protester contre la réforme des retraites

11h17 : Dans la capitale, le cortège des manifestants doit s’élancer dans quelques minutes de la place de la République vers celle de la Concorde, où sa dispersion n’est pas prévue avant 19 heures.

D’autres manifestations sont entre autres prévues à Toulouse (départ à 10 heures depuis Saint-Cyprien), Lyon (départ à 11 h 30 de la Manufacture des Tabacs), Marseille (départ à 10 h 30 de la porte d’Aix), Bordeaux (départ à 11 h 30 de la place de la République) et Lille (départ à 14 h 30 depuis la porte de Paris).

11h18 : Erratum, le tweet d’@actufrparis sur la situation devant les lycées Maurice-Ravel et Hélène-Boucher est erroné : la scène se déroule Porte de Vincennes et non pas porte d’Asnières.

11h21 : D’après les informations du Monde, le taux de participation à la grève  des enseignants du premier degré (maternelle et élémentaire) est de 15,84%. Celui du second degré (collèges et lycées) est de 10,30%.

11h23 : URGENT  Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, annonce que son syndicat et les autres organisations opposées à la réforme des retraites prévoient trois nouvelles journées de mobilisation la semaine prochaine : les mercredi 29, jeudi 30 et vendredi 31 janvier.

11h37 : Info trafic Du côté de la SNCF, la situation est conforme au plan annoncé avec un trafic quasi normal sur les TGV et l’international, 70 % des TER/Intercités et 60 % des Transiliens, a précisé l’entreprise vendredi matin.

Le réseau RATP est lui moins fluide avec quelques dépôts de bus rapidement débloqués vendredi matin et seulement trois lignes de métro qui fonctionnent normalement. Certaines stations de la ligne 1 seront fermées à partir de 12h sur ordre de la Préfecture de Police: Champs Elysées-Clemenceau, Franklin D. Roosevelt, George V, Charles de Gaulle-Étoile, Argentine et Palais Royal – Musée du Louvre.

11h38 : C’est « un jour clé« , selon le député Jean-Luc Mélenchon. Il estime qu’“un seuil se franchit aujourd’hui » dans la bataille sociale contre cette réforme.

« Si le gouvernement examine en Conseil des ministres une proposition de loi, clairement ça veut dire que M. Macron a renoncé à convaincre et que son intention c’est de vaincre et ça c’est le pire dans une société démocratique au bout de tant de jours de lutte, tant de jours de grève, tant de souffrances« , a dénoncé lors d’une conférence de presse le chef de file de la France insoumise.

11h44 : le préfet Lallemand s’est rendu place de la Concorde pour saluer les forces de l’ordre mobilisées à l’occasion de cette nouvelle journée 

Lundi Anne Hidalgo, la maire de Paris, a pointé les défaillances de la stratégie appliquée par le préfet. Elle a appelé à revenir à la doctrine Grimaud. On vous en dit plus sur cette doctrine dans cet article : 

« Violences policières » : qu’est-ce que la « doctrine Grimaud » évoquée par Anne Hidalgo ?

 

11h45 : Petit rappel du calendrier de la réforme

      • 24 janvier 2020 : La réforme est discutée ce matin en Conseil des ministres.
      • Fin février 2020 : Le texte sera examiné au Parlement.
      • 1er janvier 2021 : Mise en place de la nouvelle gouvernance du système universel de retraite, confiée aux partenaires sociaux  et sous la supervision du Parlement.
      • 1er janvier 2022 : Mise en place de l’âge d’équilibre accompagné d’un système de bonus-malus de 5% par année manquante ou supplémentaire. Il est d’abord fixé à 62 ans et 4 mois et il sera repoussé de 4 mois tous chaque année. Intégration de la génération de 2004 au régime universel.
      • 2025 : Basculement de la génération 1975 dans le système universel des retraites.
      • 2027 : L’âge d’équilibre atteindra 64 ans et mise en place d’un système de bonus-malus de 5% par année supplémentaire ou manquante.
      • 2037 : La génération de 1975 pourra faire valoir ses droits à la retraite à partir de 62 ans.

11h50 : A Gare de Lyon, les avocats ont rejoint les cheminots réunis en assemblée générale.

12h00 : Le point sur cette matinée de mobilisation contre la réforme des retraites. Les infos à retenir:

    • Le projet de loi est présenté en Conseil des ministres et sera présenté au Parlement en février. 
    • Départ des cortèges de manifestants dans plusieurs villes de Province: Le Havre, Limoges… Le cortège parisien qui devait partir à 11h est  toujours mobilisé place de la République. 
    • 3 nouvelles journées de mobilisation prévues  les 29, 30 et 31 janvier

12h14 : C’est l’heure de la pause déjeuner. L’équipe du live va manger japonais et vous retrouve en début d’après-midi !

14h00 : Le Président de la République réagit aux manifestations contre la réforme des retraites

Emmanuel Macron a dénoncé au cours du conseil des ministres, «les actes de violence et la radicalité de certains blocages», suite aux manifestations du jour contre la réforme des retraites, a indiqué la porte-parole du gouvernement Sibeth N’Diaye 

14h04 : Un premier simulateur de retraite est désormais disponible  annonce Laurent Pietraszewski, le Secrétaire d’Etat chargé des retraites auprès de la Ministre des Solidarités et de la Santé

14h20 : la manifestation à Paris est en cours. Pas d’incident à déplorer. L’arrière de la manifestation n’a toujours pas quitté la place de la République.

14h24 : Edouard Philippe : “Tout le monde a intérêt à un système plus juste et plus solide

Interviewé par un journaliste de La Croix, Le Premier ministre répond à la question “Y aura-t-il des gagnants ou des perdants ?”

« Si l’on sort des logiques catégorielles, tout le monde a intérêt à un système plus juste et plus solide. Nous allons mieux protéger les femmes, notamment celles qui ont des carrières hachées, protéger la valeur des pensions en faisant évoluer la valeur du point en fonction des salaires et non pas de l’inflation comme c’est le cas aujourd’hui, garantir aux plus jeunes que le système par répartition ne vit pas à crédit. Franchement, qui peut être perdant dans cette refondation ?”

14h31 : Edouard Philippe : “ Ce système universel de retraite va vivre très longtemps

Dans une interview du journal La Croix, le Premier ministre  explique le système de retraite dans lequel le gouvernement s’engage “va vivre très longtemps”. 

Je le dis avec un sourire, mais je souhaite bon courage au Premier ministre qui, dans le futur, proposerait de casser le système universel en quarante-deux régimes, dont certains ne seraient pas équilibrés, et pour lesquels il faudrait payer pour que leurs assurés travaillent moins que les autres. Si ce jour-là arrivait, les français défendraient avec acharnement, et avec raison, le système universel.” 

14h35 : Manifestations partout en France : Paris, Marseille, Bordeaux, et Lille

À Clermont-Ferrand, 150 avocats ont perturbé l’audience de rentrée solennelle du Tribunal judiciaire.

À Reims, les manifestants se sont donné rendez-vous à 10 heures. Ils étaient au moins 1 000 à défiler dans les rues, selon France Bleu Champagne-Ardenne.Au Havre, 7 500 manifestants défilent au Havre (Police), 3 400 manifestants à Rouen (Police)

A Marseille et Nice les manifestations ont débuté vers 12h,  certaines universités et certains lycées sont occupés par les manifestants. A Bordeaux, le cortège est arrivé place de la victoire, point de chute de la manifestation.

14h50 : 500 avocats en robe ont formé une haie d’honneur au tribunal judiciaire de Lyon ce matin, pour protester contre la réforme des retraites.

14h55 : La CGT annonce entre 350 000 et 400 000 manifestants à Paris.

Lors de la dernière manifestation le 16 janvier, la CGT avait comptabilisé 250 000 manifestants dans la capitale, le Ministère de l’Intérieur 23 000,à l’appel de l’intersyndicale (CGT, FO, CFE-CGC Solidaires, FSU et des organisations de jeunesse). Les chiffres de la Préfecture de Paris ne sont pas connus à cette heure.

15h00 : « L’âge d’équilibre reste dans la loi », même si le gouvernement a renoncé à l’appliquer dès 2022, a indiqué vendredi la Ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn.

15h03 Arrivée des premiers manifestants place de la Concorde à Paris

La tête du cortège parisien arrive place de la Concorde selon notre confrère du Monde, Pierre Bouvier.

15h15 : D’après Bercy, les taux de grévistes chez les fonctionnaires sont de : 

 – 7,98 % dans la fonction publique d’Etat

– 1,91 % dans la fonction publique territoriale

– 2,6 % dans les hôpitaux

15h25 : Alexis Corbière dénonce la “radicalisation du gouvernement”

15h31 : Une légère augmentation de la participation pour la fonction publique

La mobilisation est en baisse depuis le 5 décembre mais la fonction publique marque un léger rebond comme le montre l’infographie de nos confrères du Figaro.

15h34 : Pour le New York Times, Philippe Martinez est “l’image publique” des grèves en France.

15:41 : Des chiffres de participation très variés à travers la France

Le nombre de manifestants présent dans les grandes villes de France tombent peu à peu. Malgré les grands écarts des estimations, voici les chiffres que nous avons récolté :

A Paris, la CGT a déclaré que 350 000 à 400 000 personnes avaient manifesté dans les rues de la capitale. Les estimations du ministère de l’Intérieur ne sont pas encore connues.

A Lyon, la préfecture de police a dénombré 9 000 manifestants (20 000, selon les organisateurs).

A Bordeaux, les autorités ont annoncé 7 500 manifestants.

A Toulouse, la police parle de 5 000 personnes (95 000 selon la CGT).

A Marseille, la police a compté 8 000 participants, contre 180 000 pour la CGT.

A Nice, la police a rapporté 2 900 manifestants, contre 10 000 selon les syndicats.

A Nantes, nos confrères de Ouest France font état de près de 7 000 manifestants contre la réforme des retraites.

A Rennes, Ouest France estime qu’environ 4 000 personnes ont participé à la manifestation.

Au Havre, les forces de l’ordre ont dénombré un peu moins de 6 000 manifestants.

A Boulogne-sur-mer, la police a fait état de 500 manifestants, quand les syndicats parlaient plutôt du double.

15h45 : ce qui a été dit lors du Conseil des ministres ce matin

Dans le compte-rendu du Conseil des ministres de ce vendredi, on lit que “conformément aux engagements du Président de la République et du Gouvernement, l’âge minimum auquel il est possible de partir en retraite est maintenu à soixante-deux ans. Il s’agit de laisser à chacun, en fonction de son parcours, le choix de la liberté,tout en incitant les Français, sans les y forcer, à travailler un peu plus longtemps, dans le but de garantir les pensions et de financer un niveau élevé de solidarité.”

16H00 :  le point à 16h00 sur la mobilisation contre la réforme des retraites 

  • Plusieurs grandes villes de France ont vu défiler des milliers de manifestants (les chiffres restent très disparates selon les régions et les sources préfectorales  ou syndicalistes). Pour Paris, les chiffres de la préfecture sont toujours inconnus. 
  • Les taux de grévistes chez les fonctionnaires sont faibles, mais en légère augmentation par rapport à ceux observés lors des dernières manifestations
  • Plusieurs centaines d’avocats se sont mobilisés à travers la France
  • Un premier simulateur de retraites est désormais disponible sur le web
  • Emmanuel Macron a dénoncé en Conseil des ministres : “les actes de violence et la radicalité de certains blocages” dans le cadre des manifestations contre la réforme des retraites. 

24 réponses sur “EN DIRECT – Réforme des retraites : des manifestations partout en France”

    1. Bonjour,
      Avec 8 TGV/10 et 6 transiliens/6, les annonces des grévistes laissaient entendre une mobilisation moins prononcée et des perturbations moins nombreuses. Evolution de la situation en direct sur notre live.

      1. Bonjour Estelle C,
        Avec 8 TGV/10 et 6 transiliens/6, les annonces des grévistes laissaient entendre une mobilisation moins prononcée et des perturbations moins nombreuses. Evolution de la situation en direct sur notre live.

    2. Bonjour,
      Avec 8 TGV/10 et 6 transiliens/6, les annonces des grévistes laissaient entendre une mobilisation moins prononcée et des perturbations moins nombreuses. Evolution de la situation en direct sur notre live.

  1. Bonjour Estelle C,
    Avec 8 TGV/10 et 6 transiliens/6, les annonces des grévistes laissaient entendre une mobilisation moins prononcée et des perturbations moins nombreuses. Evolution de la situation en direct sur notre live.

        1. @celsalab, Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement s’est exprimée à la fin du Conseil des ministres mais aucune conférence de presse n’est prévue pour l’instant.

    1. @Celsalab Nous n’avons pas de chiffres pour les manifestations à Cherbourg, mais les villes de Rouen (10 000 manifestants) et du Havre (8 000 manifestants) sont mobilisées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *