Euro 2024 : la Turquie devra respecter les droits de l’homme

L’UEFA (union des associations européennes de football) a annoncé, lundi soir, qu’elle tiendra compte d’un critère relatif à la « protection des droits de l’homme » dans son choix entre l’Allemagne et la Turquie pour l’organisation de l’Euro-2024 de football. L’instance européenne a transmis la semaine dernière à l’Allemagne et à la Turquie, seuls candidats à l’organisation de l’Euro-2024, la liste des critères qui seront pris en compte dans le choix du pays organisateur en septembre 2018. Ces critères sont basés sur les principes établis par l’Organisation des Nations Unies et contiennent également des exigences concernant le respect des droits de l’homme. Si la Turquie est retenue par l’UEFA pour 2024, ce sera le plus grand événement sportif jamais accueilli par ce pays qui a déjà postulé trois fois pour accueillir l’Euro.

Clément Dubrul

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *