« Chasse aux DRH » à Paris: 41 personnes interpellées

Environ 80 militants s’étaient donné rendez-vous en marge d’un congrès de directeurs des ressources humaines où était conviée la ministre du Travail. La manifestation a viré en affrontement avec les forces de l’ordre. 41 personnes ont été interpellées.

C’est un rassemblement qui a mal tourné. Plusieurs incidents ont émaillé la 34ème édition d’un Congrès des décideurs en ressources humaines qui se déroulait ce jeudi dans le Bois de Boulogne (Paris XVIe). 41 manifestants, présentés comme des membres de la « mouvance contestataire » par la police, ont été interpellés.

Environ 80 personnes se sont rassemblées peu avant 8 heures ce matin pour mener une « chasse aux DRH ». Ils visaient les directeurs des grandes entreprises du CAC40 présents (Bouygues, Carrefour, Société Générale, Renault…) mais surtout la ministre du Travail Muriel Pénicaud. Elle a finalement annulé sa venue pour un « problème d’agenda ». Sur le site chasseauxdrh.com, ils appelaient à être « nombreux au rendez-vous pour busquer, traquer, enfumer… » et pour « ne pas subir le futur qu’ils nous préparent ».

Sur place, sept voitures de stationnement ont été dégradées dont trois ont été incendiées. Les manifestants « ont tenté de s’introduire dans l’enceinte d’un domaine sportif ». Les pompiers sont intervenus après les débordements.

 

41 interpellations ont eu lieu pour « jets de projectiles sur agents de la force publique, port d’arme prohibé, et participation à un attroupement en étant porteur d’une arme », selon un communiqué de la préfecture de police. Le préfet de police Michel Delpuech a « fermement » condamné « ces agissements inadmissibles dont les auteurs devront répondre devant la justice ».

 

Chloé Tixier

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *