Olivier Giroud, autopsie d’un mal-aimé en équipe de France

L’attaquant de l’équipe de France Olivier Giroud est critiqué quasi continuellement depuis ses débuts en Bleu. Ses détracteurs lui reprochent sa lenteur et son manque d’influence sur le jeu. Ses laudateurs vantent son efficacité maximale et son nombre de buts important. Qu’en est-il réellement ? Réponse par les statistiques.

Adulé ou critiqué, Olivier Giroud ne laisse personne indifférent en équipe de France. Crédits wonker

Olivier Giroud à l’échauffement. Crédits wonker

A l’issue du match des Bleus contre la Biélorussie, une statistique est passée un peu inaperçue, noyée dans l’euphorie collective après la victoire (2-1) synonyme de qualification directe pour le Mondial 2018. Pourtant, l’attaquant de l’équipe de France Olivier Giroud égalait Youri Djorkaeff à la sixième place des meilleurs buteurs en équipe nationale, avec 28 réalisations.

Les buts par matchs

 

Sixième meilleur buteur de l’histoire des Bleus, Olivier Giroud. Il faut l’écrire pour le croire, tant le Gunner d’Arsenal reste vilipendé. Cependant, sa performance est d’autant plus remarquable lorsque l’on tient compte du nombre de buts inscrits en fonction du nombre de matchs joués en Bleu.

 

Souvent comparé à Karim Benzema, Giroud fait mieux que le Madrilène et Djorkaeff dans le domaine, avec une quinzaine de sélections en moins pour un nombre de buts équivalent. Le Chambraisien de 31 ans ne donne pas de signes de fatigue et possède encore quelques belles années devant lui. On peut raisonnablement l’imaginer dépasser l’icône Zidane à la quatrième place du classement – excusez du peu !

Les tirs

 

L’ancien buteur de Tours et Montpellier est également décrié pour son déchet élevé dans ses tentatives de tir, qui l’empêcherait de marquer plus de buts.

 

Le Gunner marque une fois tous les cinq tirs environ, un quota conséquent au niveau international.

 

 

Les tirs cadrés

 

Giroud est aussi décrié pour rater des buts « faciles ». Qu’en est-il de sa précision dans les tirs ?

On remarque que le colosse d’1m91 cadre 52,9% de ses tentatives, soit un ratio très élevé pour un attaquant. Même si ces dernières peuvent ne pas inquiéter le gardien, les cadrer fréquemment lui donne plus de possibilités de marquer.

Matchs à enjeu

 

Giroud est enfin accusé de ne marquer que lors des matchs sans enjeu, et de ne pas faire de différences lors de compétitions majeures, comme la Coupe du monde.

Son ratio (1 but en 5 matchs) est effectivement faible en Coupe du monde, une compétition qu’il n’a disputée qu’une fois. Mais il faut prendre en compte le fait qu’il n’avait souvent disputé que des bouts de match, le titulaire étant Karim Benzema. Par ailleurs, il affiche un taux de 1 but tous les 3 matchs à l’Euro, et 1 but tous les 2 matchs en qualifications de coupe du monde. Des compétitions loin d’être de simples faire-valoir.

Douglas De Graaf

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *