Nos vies connectées

Nos modes de vie s’ancrent toujours plus dans l’interconnexion. L’outil le plus significatif de cette transformation est sans aucun doute le smartphone, objet devenu presque indispensable à nos quotidiens puisque 70% des français en possèdent un.

“Smart”, nos villes le seront elles aussi dans le futur. Gestion intelligente de l’énergie et des transports, confort de vie et services personnalisés, la ville connectée promet un environnement urbain idyllique. Mais dans ce tableau parfait, une faille, existe : comment sécuriser un environnement régi par l’open data ? “L’accès aux objets connectés, aux nouvelles interfaces, aux nouvelles plateformes est très innovant, cela permet une fluidité et une mobilité nouvelle, reconnaît Philippe Chabrol.. Mais ce n’est pas sécurisé du tout. Le réseau urbain devient une telle passoire qu’un hacker peut y faire ce qu’il veut. Prenez les hotspots wifi  dans les gares, les parcs… Ce sont des points de vulnérabilité. Comment sécuriser ces données, et surtout ces réseaux ouverts à tous ? C’est quasiment impossible, et c’est tout le problème.

Emilie Salabelle et Sarafina Spautz

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *