La CGT appelle la RATP à une grève illimitée à partir du 2 juin

La CGT appelle les agents de la RATP à une grève illimitée à partir du 2 juin, pour demander la réouverture des négociations salariales ainsi que le retrait du projet de loi Travail.

RATP

 

Leurs revendications

Dans un tract signé de sa section Bus, le syndicat CGT-RATP réclame 300 euros d’augmentation, et le rejet de la loi Travail.

Bertrand Hammache, délégué central adjoint, réagit : “la direction, soutenue par le gouvernement, persiste à ne pas augmenter la valeur du point statutaire, seule garantie d’une mesure générale sur l’ensemble des salaires”.

Le syndicat déplore le gel, pour la deuxième année consécutive, de la valeur de ce point servant à calculer le salaire des agents (hors primes) malgré des bénéfices records (437 millions d’euros).

 

 

Le 11 mars, lors des négociations salariales annuelles, la RATP a refusé une augmentation générale des salaires. Cependant, elle a signé un accord avec l’UNSA (deuxième syndicat de la RATP) et la CFE-CGC sur diverses mesures de revalorisation (de l’intéressement, des bas salaires et d’une prime). L’UNSA, de son côté a levé le préavis qu’il avait déposé pour la période de l’Euro de football (du 10 juin au 11 juillet), après avoir (confirme-t-il dans un communiqué) obtenu une “augmentation significative” de la « prime vacance des conducteurs ».

 

Sur Twitter, il y a déjà des réactions sur cet appel à la grève.

 

Certains étudiants, qui passent leurs examens en ce moment, n’hésitent pas à faire connaître leur mécontentement.

 

Léa Broquerie

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *