François, le pape diplomate en 8 voyages

Ce vendredi 12 février, le pape François rencontre pour la première fois le patriarche Cyrille, le chef de l’Église orthodoxe russe. C’est la première rencontre entre les chefs des cultes catholique et orthodoxe depuis le schisme des Églises d’Orient et d’Occident, en 1054. 

Le pape François est en déplacement à Cuba vendredi 12 février / AFP / Filippo Monteforte

Le pape François est en déplacement à Cuba vendredi 12 février / AFP / Filippo Monteforte

Depuis sa nomination à la tête de l’Église catholique, le pape François n’a cessé de sillonner les routes. Ce voyage à Cuba le 12 février est le treizième du souverain pontife. Tout autour du globe, son discours prône la cohésion sociale, la lutte contre les inégalités, ou encore le développement durable tout en restant porteur de la doctrine classique de l’église catholique.

Mais le pape François veut surtout apparaître comme celui qui réconcilie les religions et les peuples. En 2014, en déplacement en Israël et en Palestine, il défendait la résolution du conflit qui sévit dans la région. Son pontificat restera aussi marqué par son voyage à Cuba où il aura joué un rôle majeur dans le rapprochement entre l’île et les États-Unis. Sur le plan religieux, les objectifs du souverain pontif sont les mêmes : favoriser le dialogue entre les religions. En rencontrant le patriarche Cyrille à Cuba vendredi 12 février, il marque son désir de réconcilier l’église orthodoxe russe et l’église catholique. Le Celsalab revient sur les voyages qui ont marqué le pontificat de François.

 

Cyrielle Cabot

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *