Cinq anecdotes insolites (ou presque) sur… Louise Attaque !

Après dix ans de silence, revoilà les mélodies entêtantes de Louise Attaque. Le groupe français sort ce jeudi un nouvel album intitulé “Anomalie”, le premier depuis le départ du batteur Alexandre Margraff. Un nouvel opus qui signe un retour en force d’un des groupes de rock français les plus connus. CelsaLab vous livre quelques-uns de ses secrets les mieux gardés. 

(From L) French musicians Arnaud Samuel, Gaetan Roussel and Robin Feix, of French rock group "Louise Attaque" pose on January 19, 2016 in Paris. / AFP / STEPHANE DE SAKUTIN

Arnaud Samuel, Gaetan Roussel et Robin Feix, aka Louise Attaque  AFP / STEPHANE DE SAKUTIN

Vous avez déjà chanté « Léa » à tue-tête pendant une soirée arrosée ? Vous avez déjà entendu parler de Louise Attaque ? Vous avez envie d’en connaître plus ? Genèse du groupe, reprises, chansons secrètes…. Retour sur les petits secrets d’un des groupes les plus populaires de France.

1. C’est qui « Louise » ?

Louise est-elle une conquête de Gaëtan Roussel, la grand-mère d’Arnaud Samuel ou la sœur jumelle de Robin Feix ? Vous hésitez entre deux réponses ? Ne perdez pas de temps, ces trois propositions sont fausses. Le prénom Louise est une référence à Louise Michel l’une des figures majeures de la Commune de Paris. Franc-maçonne aux idées féministes, elle fût la première à arborer le drapeau noir du mouvement libertaire. Le nom du groupe est donc un clin d’œil à cette figure historique. Quant à « Attaque », nous vous faisons grâce de l’explication, puisqu’il n’en existe pas.

 

2. Le premier album du groupe s’est vendu à 8 exemplaires

Avant de devenir le groupe aux trois millions d’album vendus, les membres de Louise Attaque ont connu les répétitions dans des garages, les concerts dans des bars PMU, mais surtout, l’anonymat. Les années 1990-1993 ont été des années de disette. Leur premier album, enregistré dans la cave d’Alexandre Margraff, s’est vendu à 8 exemplaires, dont 6 à la famille des trois membres fondateurs (Gaetan Roussel, Robin Feix, Alexandre Margraff). Enregistré sur une cassette, cet album ne restera pas dans les annales. Dommage.

 

3. Il existe un medley caché à la fin de « Nos sourires »

Dans leur album « À plus tard crocodile »figure un titre nommé « Nos sourires ». À la fin de ce morceau, à 2 min 44 très exactement , une oreille attentive pourra déceler quelques mots jetés à la volée. D’après les internautes, si on fait bien attention, on entend en fond… d’autres chansons de l’album. On reconnaît distinctement les morceaux « Sean Penn, Mitchum » et « Si c’était hier ». Référence à leurs premiers morceaux, faute d’inattention ou petit effet musical ? Le mystère reste complet.

4. Louise Attaque en hébreu

Vous connaissiez « Allez viens, j’t’emmène au vent », voici « מיכאל גריילסאמר – יאללה בואי« . Non, il ne s’agit pas d’une faute de frappe mais de la traduction en hébreu du titre le plus connu de Louise Attaque. Sur Youtube, il n’est pas difficile de trouver des vidéos d’adolescents chanter, une guitare à la main, le célèbre morceau des quatre Français. Mais les vidéos de « J’t’emmène au vent » chanté en hébreu par Michael Greilsammer, un artiste israélien assez connu, sont quant à elles beaucoup plus difficile à dénicher. Cadeau (on est comme ça au CelsaLab):

 

5. « Elle est pas terroriste, elle est pas antiterroriste… ». Certes, mais c’est qui cette Léa ?

Si l’on sait que Léa n’est pas « à droite » ni « maladroite », son identité, elle, reste un mystère. Aucune déclaration officielle n’a été faite à ce sujet par Gaëtan Roussel, même si plusieurs sources indiquent qu’il aurait donné une interview radio à ce propos. L’hypothèse la plus plausible est que Léa représenterait en fait le sexe du chanteur, celui-ci ayant choisi d’en parler de manière ambigüe afin de laisser planer le doute. Une autre hypothèse plus délicate fait quant à elle allusion aux initiales de Louise Attaque, soit L et A, qui formeraient le prénom Léa. On vous laisse choisir votre version préférée.

 

Nivin POTROS.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *