15 % des Français ne sont pas équipés d’un détecteur de fumée

AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN / AFP / PHILIPPE HUGUEN

AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN / AFP / PHILIPPE HUGUEN

Alors que la loi a rendu l’installation d’un détecteur de fumée obligatoire, un sondage BVA révèle qu’une minorité de Français n’a pas encore sauté le pas. Un chiffre qui semble plus anecdotique qu’inquiétant, et pourtant : chaque année, les incendies occasionnent des centaines de décès.

Avez-vous équipé votre habitation d’un détecteur de fumée ? Près d’un an après la mise en vigueur de la loi Morange, qui rend obligatoire l’installation d’un détecteur de fumée dans les maisons et les appartements, tous les Français n’ont pas encore pris le pli. C’est ce que révèle un sondage BVA, publié mardi 9 février. Ainsi, 15 % des personnes interrogées ont déclaré ne pas encore être équipées (dont 56 % affirment qu’ils comptent y remédier). Une lacune que 21% d’entre eux justifient par le fait qu’il en retourne de la responsabilité du propriétaire ; un argument à moitié vrai, puisque le locataire peut effectuer lui-même l’achat et l’installation et se faire rembourser. Pour 20 % des non-équipés, c’est l’absence de risques qui les convainc de ne pas sauter le pas.

Pourtant, d’après le ministère de l’Écologie en avril 2012, les incendies sont chaque année la cause de 800 décès et occasionnent 10 000 blessés. En outre, un incendie domestique a lieu toutes les 2 minutes en France, et 70 % des incendies mortels se produisent la nuit.

Ainsi, c’est une grande majorité des Français qui est équipée d’un détecteur de fumée (85 %). Une précaution prise principalement par les personnes âgées (50-64 ans et retraités : 89 %) et les locataires (89% également). Trois quarts d’entre eux, méticuleux, affirment remettre le détecteur de fumée en place en cas de fausse alerte.

Benjamin Pierret

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *