Opaques et médiatisées, que valent vraiment les exclusions au FN?

Les exclusions s’enchaînent au Front National. Atteignant leur apogée avec la très médiatique suspension du père fondateur Jean-Marie le Pen, au début du mois, un autre élu est en ligne de mire lundi.

Alexandre Simonnot (à droite) est suspendu de ses fonctions de conseiller municipal

Alexandre Simonnot (à droite) est suspendu de ses fonctions de conseiller municipal

Des mots qui dérangent.

L’ancien secrétaire départemental du Val d’oise (95),  Alexandre Simonnot va passer devant la commission du parti, en ce début de semaine. Entré au Front national en 1992, il était jusqu’à présent conseiller municipal de Taverny. Mais depuis jeudi 28 mai, le jeune élu est suspendu.

Son crime: avoir tenu des propos homophobes devant les caméras d’Envoyé Spécial de France 2. Son châtiment: une suspension et une possible exclusion. Lui dénonce une manipulation stratégique de la part de Florian Philippot et de Marine le Pen. « On me vire parce que je suis un proche de Jean-Marie Le Pen et qu’il est un peu mon protecteur. Comme une merde. C’est scandaleux. Ce qu’on a fait à Jean-Marie Le Pen est scandaleux ». Une manipulation stratégique, peut-être, en tout cas depuis l’arrivée de Marine le Pen à la tête du parti, les suspensions et les exclusions se sont enchaînées.

Quelques mois après l’élection de Marine le Pen, la normalisation du parti est en marche

« Je serai d’une fermeté totale, comme je l’ai été depuis que j’ai accédé à la présidence du Front national », affirme Marine Le Pen lors d’un discours le 19 Mars dernier. La présidente du parti assure que tous les dérapages sont convoqués « devant la commission des disciplines systématiquement, et ils sont en règle générale exclus du Front national ». 

Relativement opaque, la procédure d’exclusion est dite pourtant courante. Quoique. Difficile de vérifier, le FN refuse de communiquer le nombre d’exclusion. La présidence de Marine le Pen est marquée par des exclusions très médiatisées et symboliques. Comme celle d’Anne-Sophie Leclère,  qui avait posté devant des caméras de télévision une caricature assimilant Christiane Taubira à un singe. L’ex-tête de liste FN aux municipales 2012 dans les Ardennes, avait ensuite écopé de neuf mois de prison ferme. Des exclusions symboliques se sont faites sentir depuis 2011, année à laquelle Marine le Pen prend la tête du parti. Premier exclu, Alexandre Gabriac, conseiller régional FN en Rhônes-Alpes en 2011 pour s’être fait photographier en train de faire le salut nazi.

 

Marine Le Pen, présidente du Front National… par rtl-fr

Quelques mois plus tard, durant les cantonnales 2011, le parti condamne officiellement Jacques Coutela a une suspension de deux ans. Alors candidat dans le Tonnerrois, il avait fait l’apologie du serial killer norvégien Anders Breivik sur son blog. Le candidat avait alors laissé ce commentaire:  « La raison de l’action terroriste du nationaliste norvégien: combattre l’invasion musulmane, voilà ce que l’on vous cache ». Pourtant, Jacques Coutela, candidat aux départementales dans l’Yonne en mars dernier, avait alors assuré: « Il a fallu que je donne des explications mais je n’ai jamais été suspendu« .

Comme à l’école

Avant toute exclusion, l’adhérent passe devant la « commission des conflits du parti » lors de laquelle il peut prendre la parole et se justifier.  15 jours après, les membres du bureau exécutif se réunissent à huit clos et décident alors de confirmer une suspension ou de la lever.

Démocratie oblige, Marine le Pen affirme « Nous ne pouvons pas exclure quelqu’un avant de l’avoir entendu, ce sont un peu les droits de la défense, en quelque sorte« , assurant que les statuts du FN prévoient un « délai de quinze jours » entre la convocation et la tenue de la commission de discipline.

Pourtant, cette même commission, qui reçoit l’adhérent mis en cause et qui délibère tient un rôle strictement consultatif. La seule voie qui compte est celle de la présidente du Front national.

 

Marion CIEUTAT

 

 

 

 

 

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *