« Anxio » quésaco ?

Les anxiolytiques agissent sur les neuromédiateurs, dont le rôle est particulièrement important dans le fonctionnement des neurones. / Crédit: Pixabay

Les anxiolytiques agissent sur les neuromédiateurs, dont le rôle est particulièrement important dans le fonctionnement des neurones. Or, en cas de troubles psychologiques, on observe souvent un dysfonctionnement de ces neuromédiateurs. Pour pallier ces dysfonctionnements, les benzodiazépines restent les plus utilisés. Ils doivent leur nom à leur structure chimique commune: le noyau benzodiazépine. Ce noyau facilite l’action d’un neurotransmetteur, le GABA (acide gamma amine butyrique) qui diminue l’excitabilité centrale. Cela entraîne différentes actions suivant la molécule utilisée. Ainsi, sur les 22 benzodiazépines commercialisées en France on distingue les amnésiantes, les anxiolytiques contre l’anxiété, les sédatives et hypnotiques pour le sommeil. Certaines « benzos » ont également des propriétés anticonvulsivantes alors que d’autres sont prescrites pour lutter contre les convulsions.

VOIR AUSSI: Anxiolytiques: drogues sur ordonnance ?

 

Bertille van Elslande et Clara Gilles 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *