La CGT annonce 1.900 licenciements prévus par Engie

Entre 2016 et 2019, la direction d’Engie a prévu de supprimer 1.900 postes de la partie énergie du groupe, qui en compte 25.000, a annoncé ce mardi la CGT. Dans son communiqué, le syndicat dresse la liste des secteurs touchés par les “suppression de postes en cours ou prévues”.

Le fournisseur de gaz et d’énergie explique aussi ce vaste plan social par l’externalisation de certains services à des prestataires qui “délocalisent dans des pays à faible coût de main d’œuvre, incités et assistés par Engie”. La CGT estime que “plus de 20%” de l’activité externalisée est délocalisée à l’étranger. Ce qui représenterait déjà 600 salariés.

 

Gautier VIROL

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *