Syrie : Moscou et Washington appellent au maintien la trêve

En Syrie, la situation est toujours aussi tendue entre le régime de Bachar Al-Assad et les rebelles. La trêve instaurée le 27 février est bien fragile. Aussi la Russie a-t-elle appelée mardi matin à un cessez-le-feu de 72 heures à partir de jeudi dans la région de Ghouta Orientale et à Daraya. Cette ville, à 10 km de la capitale (un emplacement stratégique), fait partie des villes assiégées par les opposants depuis le plus longtemps. Depuis fin 2012, le régime essaye de reprendre la cité, sa « bête noire » selon certains.

La déclaration de la Russie survient peu de temps après que Washington a demandé à Moscou de faire pression sur le régime syrien pour faire cesser les attaques à Alep et autour de Damas. Les États-Unis ont par ailleurs exhorté les rebelles, menaçant de riposter, à ne pas rompre la trêve temporaire. L’abandonner serait « une erreur stratégique ».

 

A ce conflit entre régime et rebelles s’ajoute la présence de l’Etat islamique en Syrie, qui a commis hier une série d’attentats meurtriers.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *