Alertes à la bombe dans les lycées parisiens : un homme interpellé

Un homme a été interpellé ce lundi suite aux alertes à la bombe dans plusieurs lycées parisiens. Il va être entendu par la Sûreté territoriale de Paris.

Le lycée Henry IV a été évacué en janvier dernier à la suite d'une fausse alerte à la bombe. LOIC VENANCE / AFP

Le lycée Henry IV a été évacué en janvier dernier à la suite d’une fausse alerte à la bombe. LOIC VENANCE / AFP

Un jeune homme a été interpellé près de Dijon ce lundi dans le cadre de alertes à la bombe des lycées parisiens, selon une information d’iTELE. Il serait suspecté d’avoir passé les appels anonymes menaçant ces établissements. Plusieurs lycées parisiens, notamment les prestigieux Henri IV ou Louis-le-Grand, avaient reçu des menaces d’attentat en janvier dernier. Ils avaient tous été évacués. Une série d’alertes qui avait été revendiquée par le collectif « Evacuation Squad ».

Les enquêteurs sont remontés jusqu’à ce jeune de 18 ans en retraçant son adresse IP grâce aux investigations de l’Office central de lutte contre la cybercriminalité (OCLCTIC). Du matériel informatique a été saisi. Le suspect, dont le rôle éventuel dans cet affaire reste encore à déterminer, est en cours de transfert vers les locaux de la Sûreté territoriale de Paris. « L’enquête cherche à établir s’il y a un lien entre les appels visant des lycées parisiens et les menaces contre des établissements de province, notamment à Lyon. Rien n’est exclu », a expliqué une source judiciaire citée par l’AFP. Par ailleurs, un lycée de Belfort ainsi qu’un collège de la même région ont été évacués ce matin après une alerte à la bombe, à la suite d’un nouvel appel anonyme.

LD

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *