Le retour surprise de Nekfeu… au cinéma

Le rappeur Nekfeu a provoqué la surprise lundi, en annonçant sur les réseaux sociaux la sortie de son nouvel album… au cinéma. Après plus de deux ans et demi de silence radio depuis son dernier opus Cyborg, l’artiste n’a lâché qu’un unique post, mystérieux et lapidaire : « Les Étoiles vagabondes : Nouvel album le 6 juin au cinéma ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Les Étoiles vagabondes : Nouvel album le 6 juin au cinéma 🔥

Une publication partagée par Nekfeu (@neklefeu) le

Les théories des fans se multiplient depuis : la BO du film d’1h26, distribué dans les salles du réseau Pathé, sera-t-elle composée des pistes du troisième album du Fennec ? Pour supporter l’attente et teaser les impatients, un descriptif a été posté sur le site Allociné sous l’affiche de ce qui sera un « documentaire », coréalisé avec Syrine Boulanouar : « Quand deux étoiles sont trop proches et que l’une d’elles explose en supernova, il arrive qu’elle condamne l’autre étoile à errer sans trajectoire dans l’univers. On les appelle les étoiles vagabondes. » Une mise en bouche poétique qui laisse de quoi méditer en attendant la projection.

Maëlane Loaëc

Les Strokes dévoilent un nouveau morceau

Le nouvel album succéderait à Comedown Machine, sorti en 2013 / Crédit : Wikipédia. The Strokes by Roger Woolman

 

Le sixième album des new-yorkais est-il en route ? Les Strokes ont laissé plané le doute lors de de leur concert à Los Angeles lundi 13 mai. Le groupe de Julian Casablancas a joué un nouveau morceau, The Adults Are Talking, trois ans après leur dernier EP Future Present Past. Un titre qui reste dans la veine du groupe qui s’est fait connaître au début des années 2000 avec les singles Last Nite et Someday, suivi de leur premier album Is This It en 2001. A quelques jours de leur passage par le festival londonien All Points East, les Strokes ont livré une setlist qui devrait ravir les fans. Ils passeront par les festivals européens cet été, dont Paris le 21 juillet.

 

 

Pauline Weiss

Deux œuvres de la collection de Charles Aznavour aux enchères

D’après la maison de ventes Christie’s, Charles Aznavour était un passionné d’art. / Crédit photo : Flickr

Deux œuvres de la collection du chanteur Charles Aznavour, dont une célèbre sculpture de Germaine Richier estimée jusqu’à 2,5 millions d’euros, seront proposées aux enchères à Paris le 4 juin, a annoncé lundi la maison de vente Christie’s. Conçue par l’artiste en 1953, cette sculpture avait été acquise par Charles Aznavour auprès de son ami le chanteur Fred Mella, membre des Compagnons de la chanson. La deuxième œuvre, intitulée « Plaque Tesconi » et conçue en 1958, est quant à elle estimée entre 60.000 et 80.000 euros.

Décédé en octobre dernier, le chanteur était un grand passionné d’art, souligne Christie’s.

 

Alice Ancelin avec AFP

Metallica rend hommage à Johnny Hallyday

En concert au Stade de France, Metallica a rendu hommage à Johnny Hallyday / Crédit photo : LENXWAH/Wikipédia

Lors de son concert au Stade de France hier soir, le groupe californien a rendu un hommage vibrant à Johnny Hallyday,  en reprenant l’un des titres les plus célèbres du rockeur : « Ma gueule ».

Un clin d’œil que Laeticia Hallyday n’a pas manqué de relayer, partageant son émotion. « Merci Metallica, vous déchirez ! Il doit être tellement fier de vous les gars. J’ai les larmes aux yeux », a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

Alice Ancelin