L’avenir de l’alliance Renault et Nissan en question

« Nissan doit pleinement se concentrer sur son redressement », a insisté son patron, Hiroto Saikawa. / Crédit : Flickr Saud Al-Olayan

Le patron de Nissan Hiroto Saikawa a reconnu mardi « des différences d’opinion » avec Renault sur l’avenir de l’alliance alors que le constructeur japonais doit “se concentrer sur son redressement”. Selon lui, le président du groupe français juge lui aussi prématuré de discuter d’intégration. Les relations se sont détériorées entre les deux constructeurs ces derniers mois depuis l’affaire Carlos Ghosn, accusé de malversations financières. D’autres informations auraient également fuité aux médias ces derniers jours, l’une concernant un projet de « fusion » des intérêts français et japonais au sein d’une holding, l’autre divulguant des documents secrets sur un audit interne toujours en cours.  Une vidéo publiée en ligne a également dévoilé les images d’une fête fastueuse en 2014 au château de Versailles pour les 60 ans de Carlos Gosn,  financée par l’alliance.

En marge de la présentation des résultats annuels du groupe nippon à Yokohama (banlieue de Tokyo), le patron de Nissan a ajouté : « le point sur lequel Jean-Dominique Senard et moi sommes d’accord, c’est que ce n’est pas le moment de discuter (des participations croisées)« .

Jeanne Seignol

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *