Museomix, une communauté pour innover

Museocluedo, un des prototypes crées lors de l’édition de Museomix 2015. Un cluedo qui prend vie au sein des tableaux, à l’aide de tablettes numériques. (crédits : Museomix)

Se regrouper pour réinventer les musées ? C’est ce qu’a décidé de faire la communauté Museomix, fondée en 2011. Pendant trois jours, une cinquantaine de personnes de tous les horizons se retrouve dans un lieu culturel pour faire bouillonner leur cerveau ensemble, faire émerger une innovation numérique et la mettre en marche. Un véritable marathon culturel, technologique et créatif.

D’où est venue cette idée ? Dans les années 2010, « il y a eu un besoin de la part de professionnels qui s’occupent du numérique dans les musées de se construire une communauté pratique. Ils voulaient tous expérimenter. Cette communauté s’est d’abord cristallisée sur Twitter avec le hashtag #museogeeks » explique Antoine Courtin. Le concept de « museomix » en est ensuite né. « Une dizaine de personnes se sont réunies pour discuter du manque de numérique et de dispositifs de médiation dans les musées. L’objectif est d’attirer du monde et de donner du contenu en plus. Avec Museomix, on prend un lieu, on regroupe des compétences diverses et on dit go, pensez à quelque chose ». Lors de ces séjours, six compétences sont nécessaires au bon fonctionnement, le développement web, le design, le contenu historique et culturel, la création et la communication.

Antoine Courtin a piloté l’édition de 2013 au Château du Duc de Bretagne à Nantes. « On a travaillé sur une énorme tapisserie. On a créé une grande tablette tactile pour identifier des zones qui se mettaient en lumière sur la tapisserie. On projetait un dessin qui animait les personnages sur la tapisserie et qui racontait son histoire ».

Après ces trois jours de marathon, le lieu est ouvert aux visiteurs pour tester la création et ensuite, le musée décide si le dispositif l’intéresse et s’il veut le mettre en place de façon continue. « L’idée, c’est de montrer ce que 50 personnes peuvent faire en 3 jours et donc de créer un élan pour que le musée mette le pied à l’étrier ». Ouvert à tous et dans plusieurs pays, l’événement a lieu tous les ans au mois de novembre sous le slogan « People make museums ».

Poutchie Gonzales & Marine Ritchie

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *