Foot : l’équipe B du Mexique à l’assaut de la Copa America

Du 11 juin au 4 juillet prochain se déroulera la Copa América au Chili. Le Mexique, pays invité de cette 44e édition, se présente avec une équipe privée de ses cadres évoluant en Europe. L’entraîneur Miguel Herrera a préféré faire appel à des jeunes évoluant dans le championnat mexicain afin de réserver ses forces pour la Gold Cup de l’été.

Pourquoi vont-ils gagner ?

« Ô jeunesse, rien ne te vaut ! » Si les Mexicains vont gagner, c’est pour donner raison à Oscar Wilde. Les jeunes Mexicains n’ont rien à perdre et peuvent gagner des galons de titulaire en cas de bonnes performances. Suffisant pour créer la surprise à Santiago le 4 juillet ?

Pourquoi ce n’est pas leur année ?

Parce que c’est pas une équipe B qui va faire trembler le Chili d’Alexis Sanchez, le Brésil de Neymar et l’Argentine de Messi. Mais après tout, c’est pas plus mal ! Vous seriez content, vous, si votre invité repartait avec votre trophée ?

Les derniers résultats

Lors de la dernière Coupe du Monde, le Mexique s’est battu avec ses armes, porté par un excellent gardien Ochoa et le buteur Chicharito en pointe. Au final : deux victoires et un match nul en poule contre le Brésil. Puis une élimination pour le moins litigieuse contre les Pays-Bas en 8e de finale. Une prestation sérieuse qui aurait pu être confirmée à la Copa si l’équipe-type avait été présente.

Le joueur à surveiller

Rafael Marquez : La légende ! Le vétéran de l’équipe mexicaine est le seul joueur cadre emmené par Miguel Herrera pour encadrer les jeunes générations. Pour une de ses dernières campagnes internationales, le « Kaiser du Michoacan » aura à cœur de bien faire et de se montrer digne de son brassard de capitaine et ses 124 sélections.

Les absents

« Désolé, les gars, mais j’ai Gold Cup ! » Miguel Herrera, le sélectionneur a écrit un mot d’excuse pour Chicharito, et Carlos Vela, ses attaquants vedette, les deux milieux Herrera et Guardado et surtout la muraille Ochoa dans les buts. Dans ces conditions, difficile de penser à la victoire.

L’avis de la rédac :

★★☆☆☆ Avec une équipe B, ça risque d’être un peu court pour le Mexique cette année. Mais le pays devrait toutefois se rattraper avec la Gold Cup (la Coupe d’Amérique centrale et du nord) qui commencera le 7 juillet prochain.

Les 23 :

GARDIENS : Jesus Corona (Cruz Azul), Edgar Meliton Hernandez (Veracruz), Alfredo Talavera (Toluca)

DÉFENSEURS : Rafael Marquez (Hellas Vérone/ITA), Gerardo Flores (Cruz Azul), Julio Cesar Dominguez (Cruz Azul), Adrian Aldrete (Santos Laguna), Hugo Ayala (Tigres UANL), George Corral (Queretaro), Efrain Velarde (Monterrey), Carlos Salcedo (Guadalajara), Luis Fuentes (Pumas UNAM)

MILIEUX : Mario Osuna (Queretaro), Javier Guemez (Tijuana), Juan Carlos Medina (Atlas), Marco Fabian (Guadalajara), Miguel Herrera Equihua (Pachuca), Javier Aquino (Rayo Vallecano/ESP)

ATTAQUANTS : Raul Jimenez (Atlético Madrid/ESP), Eduardo Herrera (Pumas UNAM), Matias Vuoso (Jaguares Chiapas), Enrique Esqueda (Tigres UANL), Jesus Corona (Twente/HOL).

Romain HOUEIX

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *