Le Qatar attaque Philippot

En bref

Le lundi 1er juin, le Qatar a annoncé dans un communiqué avoir porté plainte pour diffamation contre le vice-président du Front national Florian Philippot. Cette plainte fait suite aux déclarations liant l’émirat au terrorisme d’inspiration islamique. Le 9 janvier le surlendemain de l’attaque ayant décimé la rédaction du journal Charlie Hebdo, M. Philippot avait critiqué sur les médias français Radio Classique et LCI le Qatar et l’Arabie saoudite, affirmant : « Ces pays financent l’islamisme qui tue ».

Les autorités de Doha ont chargé deux avocats français de renom, Mes Francis Szpiner et Jean-Pierre Mignard, de les représenter dans le processus judiciaire, indique le texte, sans préciser à quelle date et devant quel tribunal la plainte a été déposée. Il est rarissime qu’un Etat poursuive un individu.

« C’est une affaire très grave », a réagi pour sa part sur BFMTV Florian Philippot, qui maintient « évidemment » ses propos et en « appelle à tous les démocrates » : « Ce ne sont pas aux dictatures, et en l’occurrence ici une dictature islamiste, de dicter à la classe politique française ses propos ».

Antoine ETCHETO.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *