Cérémonies de remise de prix : comment attirer le public ?

La 31e cérémonie de remise de prix des Molières se tient ce soir.  Alors que le caractère ennuyant de ces soirées télévisuelles est fréquemment relevé, des organisateurs redoublent pourtant d’efforts pour divertir et attirer une plus grande audience. 
L’audience de ces shows culturels peine à décoller alors que les organisateurs jouent la carte du divertissement à l’américaine./ Credits : Public Domain

C’est le présentateur de la cérémonie des Molières, Alex Vizorek, qui l’a lui-même dit, hier, sur Europe 1 : “La certitude des gens c’est que la soirée va être chiante… Donc au pire, la soirée va être chiante ! Je n’ai rien à perdre.” Le ton est donné à la veille de soirée qui décernera les prix les plus prestigieux du théâtre en France. Mais alors, pourquoi cette cérémonie, et les autres remises de prix culturels en France n’attirent pas foule ?

Des cérémonies interminables et en vase clos

La longueur de ces soirées concentre la majorité des critiques. Plus de trois heures pour les César, les Molières ou les Victoires de la musique. Les remises de prix et les discours de remerciement des gagnants se succèdent tour à tour, devenant parfois de plus en plus soporifiques. L’horaire de diffusion peut également en dissuader plus d’un. Les Molières ne commencent qu’à partir de 22h45, moment où bon nombre de spectateurs éteignent leur poste de télévision. Ce twittos  ne mâche pas ses mots sur son expérience :

Ces cérémonies de remise de prix concernent davantage les professionnels de la chanson, du cinéma ou encore du théâtre. Cette endogamie peut faire fuir certains téléspectateurs, accusant de ce fait une ambiance de parisianisme. Conscients de l’importance de populariser ces cérémonies pour attirer une plus grande audience, les organisateurs ont voulu moderniser et faire de ces soirées des spectacles à part entière.

Inviter les humoristes : un pari pour animer le show

La 41ème cérémonie des César, en 2016, avait introduit une petite révolution : les paroles des nommés étaient chronométrés à 2 minutes 30.  Le dispositif se voulait plus épuré avec la suppression des pupitres, et le ton, plus humoristique grâce à des sketchs et  des running gags. Des intermèdes musicaux permettaient aussi de faire une pause entre les remises de prises successives. La chanteuse Christine and the Queens avait notamment chanté le titre  It’s only Mystery. Imiter les shows à l’américaine, comme les Oscars ou les Golden Globes Awards est une stratégie adoptée pour combattre la lassitude des téléspectateurs.

Les organisateurs misent sur des humoristes connus du grand public ou des acteurs au ton grinçant pour animer la soirée, comme Florence Foresti ou Jérôme Commandeur. Ainsi, la cérémonie des Molières 2018 était présentée par Nicolas Bedos. Il lui revenait le rôle d’enchainer les blagues entre les remises de prix, comme sur cette vidéo où il se moque de l’acteur Jean Dujardin.

 

Porter des messages forts est une autre solution pour attirer le public. En 2018, la cérémonie américaine des Golden Globes faisait par exemple la part belle aux femmes dans le contexte du mouvement #MeToo. Les actrices s’étaient alors habillées en noir et avaient enchaînés les discours engagés. Dans la même logique, lors des César 2018, les actrices françaises arboraient des rubans blancs en soutien aux femmes victimes de harcèlement ou de violences sexuelles.

Une audience populaire à reconquérir
Ce sont les téléspectateurs qui ont voté pour les deux frères pour le prix du public des Victoires de la musique en 2018
Crédit : Thibault Trillet

Réputées élitistes, ces cérémonies  sont surtout regardées par les professionnels du métier. Accusée de ne pas récompenser les grands films populaires français, l’Académie du César a créé en 2018 le “Prix du public”. Dany Boon l’a remporté pour son film Raid dingue. Les Victoires de la musique avait déjà pris de ce pari, dès les années 80 en créant une catégorie « Chanson de l’année »  en 1985. Elle est laissée aux mains du public, qui peut voter en direct pour le titre de son choix par Sms ou par Internet.  En 2018, c’est le duo de rappeurs toulousains Bigflo et Oli qui ont remporté le prix avec leur titre Dommage. Elle s’accompagne, depuis 2005, d’une autre catégorie soumise au vote elle aussi, la  « Victoire du groupe ou artiste révélation du public.

Ces dispositifs mis en place par les organisateurs portent-ils leur fruits ?  La cérémonie des César de 2018, retransmise sur Canal+, a attiré 2,07 millions de téléspectateurs. Les Molières, eux, peine à dépasser la barre du million de spectateurs sur France 2.  Quant aux Victoires de la musique, elles ont comptabilisé 2,82 millions de téléspectateurs cette année.  A titre de comparaison, la cérémonie de l’Eurovision avait rassemblée en 2018  plus de 5 millions de téléspectateurs, et l’élection de Miss France plus de 7 millions… De quoi questionner la réussite des opérations de modernisation de ces événements culturels.

Esther Michon

 

FranceTV crée la première télévision mobile

L'application est disponible sur Iphone dès aujourd'hui.
L’application est disponible sur Iphone dès aujourd’hui.

En Bref.

C’est une première en France, la télévision passe maintenant au téléphone portable. France Télévisions lance mardi FranceTVZoom une nouvelle application pour iPhone qui permet de créer une chaîne personnalisée en fonction de ses intérêts (sport, info, musique…). Il suffit de renseigner le temps dont le « mobinaute » dispose, et l’application propose des extraits de ses programmes adaptés aux préférences de l’utilisateur. Des vidéos thématiques réalisées par une équipe dédiée viennent compléter la chaîne. Grâce à cette innovation, le groupe espère attirer « ceux qui aiment la télé, mais vivent la diffusion linéaire comme une contrainte, et ne veulent que le meilleur », résume Bruno Patino, directeur des programmes et des développements numériques du groupe.

Estelle WALTON.