Coupe du monde de rugby: face aux Fidji, le Pays de Galles s’est fait peur

Le Pays de Galles s’est imposé 29 à 17 face aux îles Fidji. (GABRIEL BOUYS / AFP)
Malgré une mauvaise entame de match, encaissant deux essais coup sur coup, les Gallois se sont imposés face aux îles Fidji (29-17) et se qualifient pour les quarts de finales.

Le match : Des Gallois renversants

Tout roule pour le XV du poireau. En battant les îles Fidji ce mercredi midi (29-17), le Pays de Galles a signé une troisième victoire en trois matches (dont un succès face à l’Australie) et a officiellement composté son billet pour les quarts de finale de la Coupe du monde. Et pourtant, les Gallois n’auraient pas pu plus mal commencer ce match. Encaissant coup sur coup deux essais en moins de dix minutes (Josua Tuisova, 4e, et Kini Murimurivalu, 9e), les diables rouges ont tout d’abord été bousculés par des Fidjiens dominateurs dans les contacts et qui avaient à coeur de faire oublier la déroute face à l’Uruguay.

Mais les joueurs du Pacifique se sont rendus coupables d’un excès d’indiscipline, sanctionné par deux cartons jaunes (Tevita Cavubati, 17e et Semi Kunatani, 29e). Obligés de jouer à 14 pendant vingt minutes, les Fidjiens encaissent à leur tour deux essais de l’inévitable Josh Adams (18e et 31e) et transformés par Dan Biggar quand Ben Volavola, côté fidjien, n’a su convertir ses tentatives. 14-10, le Pays de Galles vire finalement en tête à la pause.

Toujours aussi volontaires au retour des vestiaires, les Fidjiens parviennent à inscrire un essai de pénalité obligeant les Gallois à s’écrouler sur mall ravageur (17-14). Quelques instants plus tard, l’ouvreur gallois Biggar doit sortir sur blessure après une spectaculaire collision avec un coéquipier et on croit alors le match acquis à la cause des joueurs du Pacifique. C’était sans compter un rush rageur de Jonathan Davies, conclu par son ailier Adams (22-17), puis un quatrième essai de Liam Williams en contre qui valide un point du bonus offensif inespéré. Score final 29-17, les Gallois finiront vraisemblablement premiers de leur poule (en attendant leur dernier match face à l’Uruguay dimanche) et peuvent déjà penser à leur quart de finale le 20 octobre prochain face à la France (ou l’Angleterre).

Le joueur : Josh Adams signe un triplé

En défense, au contact de Josua Tuisova, puis de Kini Murimurivalu, auteurs des deux premiers essais fidjien, Josh Adams n’a pu que constater les dégâts. Mais quelle efficacité de l’autre côté du terrain de la part de l’ailier de Worcester. Toujours au soutien sur son aile, Josh Adams aura été l’auteur d’un triplé. Trois essais de pur ailier : accolé à la ligne, prêt à recevoir la dernière passe salvatrice, le joueur de 24 ans s’est d’abord illustré en réceptionnant une chandelle transversale et inspirée de Dan Biggar (18e), puis en aplatissant en bout de ligne (31e) avant de conclure la belle percée de Jonathan Davies (61e).

4

Avec 4 essais en 3 matches, Josh Adams est devenu le meilleur marqueur de ce Mondial japonais.

Adrien Grange

Coupe du monde de Rugby : cette fois, les Gallois n’ont pas à craindre les Fidjiens

Il y a 12 ans à Nantes, les Fidjiens avaient éliminé les Gallois après un match épique. (Frank PERRY / AFP)

Le Pays de Galles affronte les îles Fidji ce mercredi à 11h45.

C’est un calendrier chargé qui attend les Gallois pendant les douze prochains jours. Dix jours après leur victoire contre l’Australie ( 29- 25) dans une sorte de finale de la poule D, le XV du poireau affronte ce mercredi (11h45) les îles Fidji, pour officialiser son billet pour les quarts de finale qui se joueront dans une semaine. Mais avant cette échéance, il faudra également se défaire de l’Uruguay dimanche afin d’assurer pour de bon la première place du groupe.

Un match épique il y a 12 ans

Pas de mauvaise surprise à redouter donc cette fois pour les Gallois. Il y a 12 ans en France,  les Fidji avaient livré un match épique face au Pays de Galles (victoire 38- 34 lors de la dernière rencontre de poule), pour s’offrir une place en quarts de finale. Mais pour espérer se qualifier cette année pour le tour suivant, les Flying Fidjians devront compter sur un enchainement de circonstances : battre les Gallois et tabler sur une défaite du XV du poireau face à l’Uruguay dimanche. Voire un revers de l’Australie face à la Géorgie vendredi.

Suivez Pays de Galles – Fidji en direct et en intégralité sur CelsaLab.fr

Man City, Playoffs NBA, Djokovic … : le récap’ sportif du week-end

Dernière ligne droite des championnats européens de football, playoffs en NBA, début du Giro, Grand Prix d’Espagne, sprint final du Top 14, Masters 1000 de Madrid et Mondiaux de relais : le week-end de sport a encore été chargé. La rédaction du Celsa fait le point sur les résultats sportifs majeurs des deux derniers jours.
Après avoir remporté dimanche le Masters 1000 de Madrid, le Serbe Novak Djokovic fait figure de favori à moins de deux semaines de Roland Garros. Source : Wikipédia

 

  • Manchester City garde son titre de champion d’Angleterre

En course avec Liverpool en Premier League, le tenant du titre jouait sa conservation dimanche après-midi lors de la dernière journée sur le terrain de Brighton. D’abord menés au score, les Citizens de Pep Guardiola se sont finalement imposés 4 buts à 1 pour remporter d’affilé un deuxième titre de champions d’Angleterre, une première depuis le triplé des rivaux Manchester United entre 2006 et 2009. Les Reds de Jürgen Klopp terminent donc deuxième, à un point du leader en ayant également gagné face à Wolverhampton avec un doublé de Sadio Mané qui finit ainsi meilleur buteur du championnat avec 22 réalisations, à égalité avec son coéquipier Mohamed Salah et l’attaquant d’Arsenal Pierre-Aymeric Aubameyang.

via GIPHY

 

  • Lyon remporte le derby des Olympiques

En ligue 1, l’affiche du week-end opposait l’Olympique Lyonnais face à l’Olympique de Marseille au stade de l’Orange Vélodrome. Ce sont les joueurs de Pep Genesio qui sont sortis vainqueurs de cette confrontation avec un score fleuve de 3 buts à 0 grâce notamment à un doublé de Maxwell Cornet. Au classement, l’OL valide un peu plus sa place sur le podium, derrière Lille et le PSG, et donc son ticket pour l’Europe la saison prochaine. L’OM, à la sixième place s’en éloigne de son côté, à seulement deux journées de la fin du championnat.

 

 

  • Le suspens reste entier en Allemagne

Franck Ribéry devra attendre la dernière journée de Bundesliga pour éventuellement devenir le joueur le plus titré de l’histoire du championnat allemand. En concédant le nul face à Leipzig, le Bayern Munich maintient les chances du dauphin, le Borussia Dortmund qui a arraché la victoire dans les arrêts de jeu contre Düsseldorf. En cas de défaite des Bavarois et de victoire des jaunes et noirs lors de la prochaine journée, Dortmund sera donc sacré champion d’Allemagne, sept ans après le dernier titre du club.

 

  • La course à l’Europe continue en Italie

Si Naples et la Juventus sont d’ores et déjà assurées de jouer la Ligue des Champions l’année prochaine, pas moins de six clubs italiens sont toujours à la bataille pour les places restantes y compris l’Atalanta Bergame qui complète le podium avec 65 points. Avec sa victoire 2 buts à 0 contre Turin ce week-end, l’AS Rome pointe à la sixième position, à deux points seulement de la quatrième, dernière place qualificative pour la Ligue des Champions et actuellement occupée par l’Inter Milan qui affronte ce soir le Chievo Vérone. Le club romain est à égalité avec l’AC Milan qui est reparti de Florence avec les trois points après une courte victoire (1-0) contre la Fiorentina. Torino et la Lazio Rome, respectivement septième et huitième, peuvent toujours prétendre à une éventuelle place en Europa League.

 

  • Le Real de Zizou attend avec impatience le mercato, le Barça aussi

La fin de saison compliquée des Merengues se poursuit. Les Madrilènes ont été défaits par la Real Sociedad avec une défaite 3 buts à 1. Alors que plusieurs départs semblent déjà actés après cette saison blanche, le club va devoir s’en remettre à un mercato estival dynamique pour regonfler son effectif. Une enveloppe d’un demi-milliard d’euros aurait été mise à disposition de Zinédine Zidane et des grands noms du football européen circulent déjà, tels qu’Eden Hazard ou Paul Pogba. Du côté de la Catalogne, le FC Barcelone s’est imposé facilement face à Getafe (2-0) pour le dernier match de la saison au Camp Nou. Une bien maigre consolation après la débâcle de mardi dernier en demi-finale de Ligue des Champions et la remontada de Liverpool. Cette élimination devrait sensiblement activer le mercato d’été du club catalan.

 

  • Les deux finales de conférences des playoffs sont connues en NBA

Après les qualifications faciles des Bucks de Milwaukee face aux Celtics de Boston à l’est et des Golden State Warriors contre les Rockets de Houston à l’ouest, les deux dernières équipes se sont hissées cette nuit en finale de Conférence : il s’agit des Raptors de Toronto et des Blazers de Portland. Les premiers sont venus à bout des Sixers de Philadelphie grâce au premier buzzer-beater d’un septième match dans l’histoire des playoffs. Ce panier de la gagne a été inscrit par le joueur clé de la franchise, Kawhi Leonard, transféré l’été dernier en provenance des Spurs de San Antonio. Les seconds sont parvenus à remonter un retard de 17 points contre les Nuggets de Denver pour arracher la dernière place en finale de conférence ouest.

 

  • Novak Djokovic se rassure sur terre battue, à deux semaines de Roland Garros

À Madrid, Novak Djokovic a balayé tous les doutes. Sans lâcher le moindre set, il s’est imposé face à Stéfanos Tsitsipas (6,3 ; 6,4), vainqueur contre Rafael Nadal en demi-final. Le joueur serbe remporte ainsi le 74ème titre de sa carrière et le 33ème en Master 1000, égalisant le record de Rafael Nadal.

  • Les Saracens sur le toit de l’Europe

La finale de Champions Cup opposait irlandais et britanniques. Tandis que le Leinster menait 10-0 à la mi-temps, c’est bien le Saracens qui remporte cette finale 10-20, d’une intensité rare. Ces derniers restent invaincus en Europe cette saison et remportent leur troisième titre européen en quatre ans.

  • Clermont-Ferrand remporte la finale 100% française de Challenge Cup

Vendredi soir la finale de la petite coupe d’Europe opposait Clermont-Ferrand à La Rochelle. Cette finale franco-française a été facilement remporté par les Clermontois (36-16), qui ont soulevé leur troisième trophée européen au St James Park de Newcastle.

 

  • Pascal Ackermann remporte la deuxième étape du Giro d’Italie

Vainqueur de la deuxième étape du Giro d’Italie, l’Allemand Pascal Ackermann s’est facilement imposé au sprint final face à des adversaires de renom comme Elia Viviani, le champion d’Italie, l’Australien Caleb Ewan (3e) et le Colombien Fernando Gaviria (4e). Le Slovène Primoz Roglic conserve toujours le maillot rose de leader.

  • Victoire de Lewis Hamilton au Grand Prix d’Espagne

Lewis Hamilton a remporté ce dimanche le 76e Grand Prix de sa carrière, en s’imposant en Espagne. Auteur d’une course maîtrisée après un excellent départ, Lewis Hamilton a pris la tête dès le premier virage pour ne plus lâcher sa position jusqu’à la ligne d’arrivée. Avec cette victoire, le Britannique reprend la tête du championnat. 

 

  • Victoire française au relais 4×200 féminin aux Mondiaux d’athlétisme

L’équipe de France féminine de relais 4x200m, composée de Carolle Zahi, Estelle Raffai, Cynthia Leduc et Maroussia Paré s’est imposée en finale des Mondiaux de relais à Yokohama (Japon). Victorieuses en 1’32 »16, record de France amélioré d’un centième, les Françaises ont devancé les équipes de Jamaïque (3e) et de Chine (2e).

 

 

Timothée Talbi