Défaillance moteur d’une fusée russe Soyouz peu après son décollage du Kazakhstan

La fusée Soyouz décolle depuis Baïkonur, au Kazakhstan, le 11 octobre 2018. Crédits : Kirill KUDRYAVTSEV / AFP

La fusée Soyouz décolle depuis Baïkonur, au Kazakhstan, le 11 octobre 2018. Crédits : Kirill KUDRYAVTSEV / AFP

La fusée devait rejoindre la Station spatiale internationale (ISS) avec à son bord l’astronaute américain Nick Hague et le cosmonaute russe Alexeï Ovtchinine. Les deux hommes sont sains et saufs. 

Le vol aura été de courte durée. Une fusée russe Soyouz a connu ce jeudi une défaillance d’un des moteurs environ deux minutes après son décollage du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan. Les deux hommes à son bord, l’astronaute américain Nick Hague et le cosmonaute Alexeï Ovtchinine, sont indemnes et ont atterri sur le sol kazakh.

« Problème de lanceurs, deux minutes 45 secondes », a annoncé d’une voix parfaitement calme le commandant de bord Alexeï Ovtchinine dans la retransmission live du décollage. Le contact a été rétabli avec les deux hommes et les secours les ont récupéré.

Une mission de six mois écourtée

Nick Hague et Alexeï Ovtchinine devaient rejoindre la Station spatiale internationale après un vol de six heures à bord d’un vaisseau Soyouz MS-10. Les deux hommes étaient partis pour une mission de six mois au moins dans la station orbitale, qui n’aura finalement duré que quelques minutes.

« Dieu merci, ils sont vivants », a commenté le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

L.M

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *