L’humour, ça s’apprend !

A l'école du One Man Show, il y a peu d'élèves par classe pour que chacun puisse passer à toutes les sessions. DR

A l’école du One Man Show, il y a peu d’élèves par classe pour que chacun puisse passer à toutes les sessions. DR

Si les humoristes ont tous un parcours singulier et ont exercé toutes sortes de métiers avant de se lancer dans le stand-up, il existe bien une école du one man show à Paris. Créée en 1994, elle accueille cette année 120 élèves qui suivent cours du soir, cours intensifs ou formation tremplin, dans un but professionnel ou non.

Tous les apprentis humoristes ont passé une audition pour accéder à cette école privée pour laquelle il faut compter entre 1350€ pour les cours du soir et 4410€ l’année pour la formule intensive. “Si les formations en théâtre classique sont nombreuses, les formations d’humoristes ne le sont pas”, explique Alexandre Delimages, directeur de l’école. Une école qui fonctionne presque comme n’importe-quelle autre avec des bilans d’évaluation et un suivi des professeurs.

Les cours visent à professionnaliser les élèves, “ils apprennent les bases du jeu sur scène avec des cours d’initiation à l’écriture, des techniques d’écriture, et le travail interprétation des sketchs écrits”, décrit le directeur qui remarque un engouement pour l’humour. “Il y a de plus en plus de demandes parce qu’ils réalisent que les humoristes sont super formés, ils ont répété des heures, ça ne vient pas en claquant des doigts comme ça. » Parmi les personnalités passées par l’école, on compte Charlotte Gabris, à l’affiche au cinéma, Laurence Arné dans le dernier film avec Dany Boon, Olivia Moore ou encore Gaspard Proust.

A lire aussi : Le stand-up, un nouveau business en or ? 

Laëtita Lienhard et Joséphine Gruwé-Court

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *