Loïc, Instagrameur fitness : « Je savais que je pouvais me faire de l’argent »

Loïc

Sur son compte Instagram, Loïc affiche fièrement ses muscles, qui lui rapportent de l’argent.

« J’allais tomber en dépression si je n’avais pas ça à côté de mon stage de fin d’étude de marketing. » En 2016, Loïc, 23 ans, lance un compte Instagram pour pimenter sa routine. Après un an de musculation, « @loic_dailytraining » décide de montrer ses performances. « Je savais que je pouvais me faire de l’argent ». Très vite, le sportif enchaîne les signatures de contrats avec des marques.

Une réussite qu’il doit à la narration de son quotidien : « Je rentre d’une semaine de vacances. J’ai raconté que mes abdominaux étaient moins dessinés ». Des difficultés auxquelles ses 19 000 abonnés sont attentifs : « Ils me demandent si j’arrive à contrebalancer mes excès. » S’il n’a pas d’histoire à raconter, le fitnessman invente un entraînement intensif. Très attentif à l’approbation de ses abonnés, il avoue être déçu s’il obtient moins de “likes” qu’attendu.

Loïc se fixe malgré tout une limite : « pas de photo en caleçon ! » Une pudeur qui ne l’empêche pas de poser en maillot de bain…moulant.

Lire aussi :

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *