Les absences inquiétantes du président nigérian Muhammadu Buhari

Ce mercredi, pour la troisième fois consécutive, le président du Nigeria Muhammadu Buhari ne s’est pas présenté au conseil des ministres. Cette absence a relancé une nouvelle fois les inquiétudes sur son état de santé. Le président ne s’est pas non plus rendu à la mosquée pour la prière vendredi dernier, ni au mariage de l’un de ses petits-fils samedi, alimentant des rumeurs.

Le vice-président Yemi Osinbajo a siégé à la tête du conseil hebdomadaire, après avoir assuré l’intérim de la présidence pendant plus de 8 semaines, lors d’une absence prolongée de M. Buhari, pour un congé médical à Londres. La semaine dernière, le porte-parole du président a assuré qu’il « travaillait depuis la maison » car il avait besoin de se reposer après son traitement en Grande-Bretagne.

Aisha Buhari, l’épouse du président, a déclaré mardi soir sur Twitter que son mari « continue à remplir ses devoirs pendant toute cette période », et que son état de santé « n’est pas aussi grave que ça en a l’air ».

Des hommes politiques de tous bords se sont inquiétés de la situation de blocage que pourrait causer l’absence du président aux manettes s’il ne délègue pas son pouvoir au vice-président Osinbajo.

Malgo Nieziolek

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *