Deux médecins de l’hôpital Bicêtre jugés après la mort d’une fillette en 2009

C’était il y a sept ans mais la maman de la fillette ne s’en remettra jamais. Le procès du chirurgien et de l’anesthésiste s’ouvre ce vendredi à 12h30 au tribunal correctionnel de Créteil (Val-de-Marne). Ils sont jugés pour homicide involontaire « par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ». « On n’oublie pas. Et on attendait le procès avec impatience, pour que notre Pépette soit vengée. Et pour que ça n’arrive plus » affirme Monique Lacroix au Parisien.

Le 24 septembre 2009, Camille, 6 ans, est admise à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre pour une opération bénigne des voies urinaires. Cinq jours plus tard elle y décède d’une septicémie. Des analyses réalisées la veille de l’intervention montraient pourtant que la fillette souffrait d’une infection urinaire rendant dangereuse l’opération mais elles ne sont pas prises en compte. « L’opération aurait dû être reportée mais personne n’est allé consulter les résultats. Ma fille n’a eu aucune chance! » s’exclame la mère de Camille avec violence. Après l’intervention, l’état de la petite patiente se dégrade rapidement, elle vomit du sang mais malgré les appels au secours de sa mère son cas n’est pas pris au sérieux. « On m’a même dit qu’elle vomissait du chocolat alors qu’elle n’en avait même pas mangé! » s’indigne-t-elle. La veille du décès, un traitement antibiotique est finalement prescrit mais il est déjà trop tard.

Le sort du chirurgien, aujourd’hui à la retraite, et l’anesthésiste mis en cause sera scellé ce vendredi. « J’aimerais qu’elle n’exerce plus non plus », demande la mère de la victime.

Notre reporter @LeticiaFarine est sur place au tribunal, suivez le procès en live sur Twitter.

 

Alexis Perché

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *