Les familles des victimes des attentats du 13 novembre face aux juges

Six mois après les attentats de Paris, les proches des victimes sont reçus à partir d’aujourd’hui par les juges chargés de l’enquête. C’est une première rencontre avec la justice que les familles redoutent « frustrante » alors que le suspect-clé Salah Abdeslam refuse pour l’instant de collaborer, gardant son droit au silence.

Ces rencontres avec les six juges d’instruction chargés de l’enquête vont durer trois jours. Les parties civiles espèrent que cette réunion officielle avec la justice permettra « la manifestation de la vérité » et marquera le début du « processus de deuil ». Pour toutes les familles, les autorités ont prévu un dispositif de soutien psychologique.

 

Lara Roques

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *