Pourquoi les théories du complot plaisent-elles tant ?

Najat Vallaud-Belkacem présentait aujourd’hui un nouveau plan de lutte pour réagir face aux théories du complot visant les jeunes. La ministre de l’Éducation s’alarmait en janvier 2014 qu’un jeune sur cinq adhère aux théories du complot. Plus largement, le think thank Counterpoint déclarait en 2014 que près de la moitié des Français adhéreraient, à différentes échelles, aux théories du complot. Tristan Mendès-France, spécialiste des nouvelles cultures numériques et du conspirationnisme explique pourquoi ces théories ont de plus en plus de succès.

  • Comment naît une théorie du complot ? 

Tristan Mendès-France : Le terreau des théories conspirationnistes, c’est une actualité très forte avec un impact significatif sur la population comme les attentats ou les crashes d’avion. Il suffit d’utiliser quelque chose de visuel, comme une vidéo, apportant des preuves de sa théorie et de la diffuser un maximum. Les réseaux sociaux jouent donc un rôle majeur. Si le contenu fait le buzz, il aura des chances de paraître sur des sites complotistes influents comme Egalité et Réconciliation. Mais beaucoup utilisent aussi Twitter pour interpeller les gens individuellement. En persuadant quelqu’un, cette personne relaiera certainement la théorie à son tour, et pourra convaincre sa communauté.

  • Pourquoi y adhère-t-on ?

Pas mal de gens ont du mal à accepter l’actualité anxiogène dans laquelle ils sont plongés. Dans le cas des attentats commis par l’Etat islamique, la logique derrière leurs actions n’est pas claire. On ne comprend pas où sont les bénéfices à tuer des civils. Ce n’est pas comme s’ils gagnaient du terrain lors d’un conflit militaire. Du coup, les gens ont du mal à rationaliser une action presque irrationnelle et se persuadent alors qu’il y a une explication derrière.

Mais il y a des publics plus fragiles que d’autres. Certains, par égocentrisme, diront « on ne me la fait pas à moi ». Eux seront convaincus d’avoir découvert la vérité dans la myriade d’informations qui les entoure. D’autant plus qu’il y aura un « effet mouton » ensuite. Il intègrera une communauté qui le confortera dans ses idées.

Évidemment, les jeunes sont une proie facile. Ils sont à un âge où ils sont emplis d’animosité envers le monde entier et en quête de leur identité. Cela les rend plus influençables. D’autant plus que les complotistes affichent clairement l’envie de viser l’audience de demain avec des vidéos percutantes.

  • Qu’est ce qui explique que le nombre d’adeptes soit de plus en plus important ?

Internet est le monde de tous les possibles. Or, les sites qui publient des informations à contre-courants, piquantes, engagées, plairont toujours. Surtout que souvent les versions des faits paraissent plus excitantes que les versions officielles. Par nature, l’alternative attire le regard. Et aujourd’hui, quelqu’un de mal averti peut facilement se faire avoir. Nous avons accès à l’ensemble des médias du monde. Quelqu’un qui cherche des informations sur Internet pourra tomber aussi bien sur Le Monde que sur Russia Today. Dans les deux cas, il pensera que l’information est fiable venant de médias nationaux. Pourtant Russia Today relaie régulièrement des théories du complot. Du coup, plus de personnes adhèrent aux théories complotistes car elles sont plus visibles. Mais, au fond, ce n’est que le ventre mou du conspirationnisme. Au coeur, il n’y a toujours qu’un faible nombre de personnes.

Propos recueillis par Cyrielle Cabot

 

 

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *