Laurent Fabius bientôt au Conseil constitutionnel ?

Laurent Fabius pourrait bien siéger prochainement au Palais Royal. Crédit photo: AFP FREDERICK FLORIN

Laurent Fabius pourrait bien siéger prochainement au Palais Royal. Crédit photo: AFP FREDERICK FLORIN

Le ministre des Affaires étrangères devrait quitter ses fonctions actuelles pour s’installer dans le fauteuil de président des Sages.

Nos confrères de RTL l’ont annoncé ce mardi midi : Laurent Fabius serait sur le départ. Selon la radio, le président François Hollande l’aurait en effet choisi pour présider le Conseil constitutionnel. Si cela venait à se réaliser, le ministre des Affaires étrangères prendrait la place de l’actuel président Jean-Louis Debré, dont le mandat arrive à échéance le 4 mars, et ce pour une durée de 9 ans. Le Conseil constitutionnel se compose de neuf membres, chacun élu pour neuf ans, et il se renouvelle d’un tiers tous les trois ans. Les présidents de l’Assemblée Nationale et du Sénat doivent également présenter un candidat à l’entrée dans le Conseil des Sages. Claude Bartolone a choisi Corinne Luquiens, actuellement secrétaire générale de la chambre basse. De son côté, Gérard Larcher, le président du Sénat, annoncera son ou sa candidat(e) au même moment que François Hollande.

En cas de désignation de Laurent Fabius, la place au Quai d’Orsay serait vacante. Plusieurs noms ont déjà été avancés pour le remplacer. Le plus récent est celui de Martine Aubry, ce matin-même. La maire PS de Lille s’est empressée de démentir l’information. Avant elle, c’est Ségolène Royal qui fut un temps pressentie, de même que Jack Lang, Hubert Védrine, ou encore Elizabeth Guigou.

L’identité de ce remplaçant mystère devrait être révélée demain. Le départ de Laurent Fabius occasionnerait alors un remaniement ministériel. Une thèse corroborée par la soumission de quatre noms par François Hollande à la Haute Autorité pour la transparence de la vie politique, institution chargée de passer au peigne fin les patrimoines des futurs élus ou … ministres.

 

 

 

 

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *