Le Pen conteste en justice sa suspension du FN

En brefJean-Marie Le Pen a annoncé mardi avoir assigné le Front national devant le tribunal de Nanterre pour contester son « exclusion » (sic). Il a dénoncé « l’interprétation excessive » des statuts qui le prive de son titre de président d’honneur. Le fondateur du parti frontiste n’est plus adhérent depuis le 4 mai, à la suite de ses déclarations sur les chambres à gaz et le maréchal Pétain. Une assemblée prévue dans les prochains jour doit statuer de l’évolution de cette suspension.

Jean-Marie Le Pen a accusé le parti de l’avoir suspendu afin de le « museler en vue du congrès par voie postale » et a dénoncé « une méthode stalinienne, ce n’est pas très courant à droite ».

Paul VERDEAU (avec AFP).

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *